Voyages

Grande affluence de voyageurs sur le ferry Alger-El Djemila

bateau cotier alger

Ce mardi 12 août aux docks de la Pêcherie d’Alger, un grand nombre d’estivants continuent d’arriver pour une virée en mer à bord du « Captain Morgan », un ferry italien affrété par l’ENTMV pour le transport maritime de voyageurs dans la wilaya d’Alger.

C’est ainsi que depuis son inauguration officielle le 4 août, cette ligne pilote de transport maritime urbain a enregistré une affluence de voyageurs qui dépasse largement les capacités du « Capitaine Morgan », qui ne peut déplacer plus de 300 personnes à la fois de la Pêcherie à El Djamila (Ain Benian), à l’ouest d’Alger. « Même si le prix subventionné du ticket (50 DA par personne) y est pour quelque chose, il n’en demeure pas moins que la principale motivation des voyageurs est de monter sur un bateau et d’effectuer une traversée, pour la première fois de leur vie, ce qui constitue pour eux une inoubliable expérience », estime un vieux près du quai.

A la Pêcherie d’Alger, le décor était mardi le même depuis une semaine: sous une grande tente, les voyageurs, des familles dans leur majorité, attendaient patiemment le départ (du ferry) de 14h au moment où des dizaines de personnes faisaient la queue devant le guichet (fermé) de vente de billets. Pour afficher leur déception de ne pas pouvoir monter tout de suite à bord du “Capitaine Morgan”, plusieurs personnes ont dit ne pas comprendre pourquoi utiliser un seul bateau, affrété chez un armateur italien.

Les agents de sécurité de la gare, qui reçoivent habituellement ces critiques, leur conseillent de choisir le départ du lendemain à 8h. “C’est le meilleurs moment de voyager tranquillement et d’échapper aux bousculades et aux longues attentes”, assurent-ils. La grande affluence des voyageurs vers cette ligne pilote de transport maritime a amené l’ENTMV, qui l’exploite, à revoir la programmation des navettes, réduites à quatre quotidiennement au lieu de cinq au départ. “A son inauguration, la ligne devait fonctionner avec cinq navettes quotidiennes, excepté le dimanche (jour de repos de l’équipage italien). Le bateau affrété devait faire des escales de 30 minutes et des traversées de 40 minutes. Mais l’affluence des gens et les débordements ont fait que les escales prennent plus de temps que prévu”, a indiqué mardi à l’APS le directeur commercial par intérim de l’ENTMV, Mahdab Mohamed Fethy.

Au lieu de trente minutes, l’embarquement et le débarquement des passagers, à la Pêcherie et à El Djamila, durent parfois jusqu’à une heure à chaque traversée et l’opération se complique davantage avec le refus de plusieurs voyageurs de débarquer, cherchant à s’offrir gratuitement une autre traversée, a-t-on constaté. L’équipage du « Capitaine Morgan », n’a pas tardé à se plaindre: « dans le contrat d’affrètement du bateau, ils sont sensés travailler huit heures par jour, mais les 5 et les 7 août, ils sont rentrés à leur hôtel à minuit », selon M. Mahdab.

Depuis vendredi 8 août et jusqu’au 7 septembre, quatre traversées sont donc quotidiennement organisées avec un premier départ à 8h00 de la Pêcherie et à 9h15 d’El Djamila tandis que le dernier voyage commence à 17h15 au port d’Alger et à 18h30 à Ain Benian, précise-t-il. Pour autant, l’ENTMV ne s’attend pas à une baisse de la pression avant la rentrée scolaire prévue le 7 septembre, qui coïncide avec la clôture du programme estival de l’exploitation du « Capitaine Morgan », affrété pour trois mois (août-octobre) avec possibilité de prorogation de deux mois supplémentaires. « La plupart des voyageurs utilisent actuellement cette ligne de transport à titre de loisirs. On suppose que la fréquentation baissera avec la rentrée scolaire et que la clientèle changera probablement de nature », a expliqué M. Mahdab. Du 8 septembre au 25 octobre, avec possibilité de prorogation jusqu’en décembre, l’exploitant va, selon lui, lancer un autre programme de navettes destiné en priorité aux gens qui résident à Ain Benian et qui travaillent à Alger centre et ses environs. « L’idée du programme est de permettre à cette catégorie de voyageurs d’arriver à temps à leur lieu de travail. Les premiers départs se feront à Ain Benian. Nous sommes donc en train d’étudier les nouveaux horaires », a-t-il dit.

Le « Capitaine Morgan » continuera ses navettes entre Ain Benian et le port d’Alger, en longeant les communes de Hammamet, Raïs Hamidou, Bologhine, Bab El Oued et la Casbah, en attendant l’acquisition par l’ENTMV de « 4 à 5 » bateaux, avait annoncé le ministre des Transports Amar Ghoul lors de l’inauguration de cette ligne, qui sera étendue à Tamentfoust, à l’est d’Alger, puis à Tipasa et Boumerdès avant sa généralisation à tout le littoral algérien.

  • Prime de scolarité pour la rentrée scolaire 2019
    Prime de scolarité de 3.000 DA aux élèves nécessiteux Durant la première semaine de la rentrée, une prime de scolarité de 3.000 DA, sera distribuée aux élèves issus des familles nécessiteuses, selon M. Messaoud Amraoui, membre de la commission éducation de l'Assemblée populaire nationale (APN), dans une déclaration à la presse.
Recherche
Catégories
Archives
Nos pages sur Facebook